Les dojos du 41 Loir et Cher vous proposent
Quelques articles sur l'aïkido traditionnel



Articles et liens sur l'aïkido pratiqué aux dojos de Chémery, Contres et Soings en Sologne :



Aïkido traditionnel : filiation de maitre à élève aux dojos aïkido du 41 :


Cliquez sur la pyramide aïkido 41 ci-dessous,

pour en savoir plus sur le fonctionnement pyramidal et la transmission de maitre à disciple en aïkido


Avoir des repères en aïkido avec les dojos de notre région en Loir et Cher

Le sujet de la transmission exprimé dans la pyramide ci-dessus est primordial, notamment pour les débutants qui veulent des repères afin de ne pas se faire avoir.
C'est pourquoi notre shihan Alain Peyrache insiste souvent sur ces sujets dans l'enseignement qu'il dispense à ses élèves :

En savoir plus




c'est même l'inverse !

Le fondateur de l'aïkido Morihei Ueshiba a été clair à ce sujet, l'aïkido est un art martial traditionnel, dont le but est la réalisation de soi ("do"), et n'a rien à voir avec les sports martiaux comme le judo ou le karaté qui comportent de la compétition.

L'aïkido traditionnel n'a rien à voir non plus avec l'aïkido sportif, sorte de simulacre ou de contrefaçon de l'aïkido qui n'en a que le nom puisque sous la tutelle du ministère de la jeunesse et des sports bien souvent... Ou d'une quelconque administration sportive ou système administratif venant parasiter la relation maitre-élève : à ce propos "Un maitre un dojo" est le proverbe japonais signifiant qu'en aïkido il n'y a aucune autorité, administrative ou autre, au dessus du professeur du dojo qui transmet son enseignement à ses élèves uniquement, jamais à ceux des autres (comme on peut le voir en permanence dans les fédérations sportives d'aïkdio par exemple).

Prélude : En aïkido traditionnel on est élève d'un maitre (sensei)

Les professeurs des dojos du Loir et cher (41) sont élèves d'Alain Peyrache shihan, maitre fondateur du dojo mondial Epa-Ista


Cliquez ci-dessous sur la rubrique aïkido traditionnel de votre choix